Le sandwich & l’indice jambon-beurre© 2010

Le sandwich & l’indice jambon-beurre© 2010

Le sandwich & l'indice jambon-beurre 2010 dévoile les chiffres clés du marché du sandwich en France. Une comparaison avec le marché Anglo-Saxon en termes de comportements de consommation permet de mettre en évidence les caractéristiques de consommation typiquement française.

240,00 €  TTC

( 200 € HT)

201001SAN

Ajouter au panier

En savoir plus

En l'espace de 10 ans, la restauration rapide est passée de « malbouffe » à variée, équilibrée et saine.

L'évolution spectaculaire de l'offre a contribué aux très fortes croissances aussi bien en chiffre d'affaires qu'en volumes.

La restauration rapide alternative est arrivée avec les pâtes, le café, les salades et bien d'autres concepts qui se développent très vite sur le territoire Français.

La restauration rapide monte en gamme avec les offres de type Cojean (copiées à plus de 2 000 exemplaires en France), mais aussi avec nos chefs triplement étoilés qui  ouvrent leurs sandwicheries.

La restauration rapide low price initiée par Goütu en 2008, n'a pas l'air de convenir aux Français, plus attiré par la qualité que par le prix.

En 2008 et pour la première fois, la restauration rapide semble souffrir avec un nombre de repas toujours en hausse mais un chiffre d'affaires marquant le pas à cause d'une contraction de la dépense moyenne des clients.

En 2009, le chiffre d'affaires du marché du sandwich s'est élevé à environ 6,33 milliards d'euros, pour près de 1,960 milliards de sandwiches consommés, tous circuits de distribution confondus.

Le prix moyen du sandwich en France a régressé de -4,8%, à 3,23 €.

Le consommateur a de plus en plus de facilité à trouver un sandwich là où il en a besoin, au moment où il en a besoin.

Les Américains et l'ensemble des Anglo-saxons sont des nomades dans leurs comportements alimentaires. Les Français et les Anglo-saxons ne s'alimentent pas de la même façon. Il existe en France un traditionalisme dans la structure des prises alimentaires, dans le temps consacré aux repas, dans la fonction sociale du repas, dans le  savoir-faire culinaire ou l'envie d'apprendre ou de réapprendre. Il existe de ce fait un snacking à la française, privilégiant davantage le traditionnel sandwich, notamment celui à base de baguette qui, rappelons-le, pèse près de 70% des ventes.

Les Français sont de plus en plus pressés. 1h38mn le repas moyen hors domicile en 1975, 31 mn aujourd'hui !

Gira Conseil constate que le produit leader de la restauration rapide en France subit, comme le reste de la restauration, la période déflationniste entamée dès le 4ème trimestre 2008. Ainsi, le sandwich jambon-beurre est en baisse de - 3 % entre le 1er semestre et le 2° semestre 2009.